Guide des droits sur Internet
> Utilisateurs d’Internet > Parents > Mon enfant utilise Internet à la maison

Comment déterminer si ma surveillance est adéquate ?

La surveillance est adéquate lorsque les parents et les enfants sont informés des caractéristiques des outils d’Internet utilisés et des risques découlant de leur utilisation (Voir le menu Outils et activités d’Internet). Alors il devient possible d’exercer la vigilance appropriée et de prévenir les dérives sans par ailleurs tomber dans la paranoia.

En ce qui concerne la supervision des parents, voici ce que suggère la Commission d’accès à l’information dans Inforoute-Attention zone scolaire, 1999, (http://www.cai.gouv.qc.ca):

« Il est sage d'informer votre enfant des règles à respecter pour naviguer sur Internet de façon sécuritaire. Soyez dans l'entourage pendant que votre enfant est en ligne. Les enfants apprennent rapidement à utiliser les ordinateurs, mais leur expérience de vie limitée peut faire en sorte qu'ils révèlent des informations que vous ne vouliez pas qu'ils partagent. C'est pourquoi votre enfant devrait être supervisé lorsqu'il s'aventure dans le cyberespace. Visitez les sites qu'ils devraient fréquenter et expliquez-lui pourquoi il ne devrait pas s'identifier dans les forums de discussion, les groupes de bavardage et les correspondances en ligne. Certains moyens technologiques permettent aussi de restreindre l'usage d'Internet. Par exemple, des "filtres de contrôle d'accès" permettent d'empêcher que votre enfant n'accède à certains documents qui ne conviennent pas à une personne de son âge ou à certains sites et/ou forums de discussion. Toutefois, ces outils ne sont pas parfaits. L'engagement, la participation et la supervision des parents demeurent essentiels. La sensibilisation, l'éducation et l'engagement des parents demeurent les meilleurs outils de protection en matière de vie privée. »
Guide des droits sur Internet Éducation Québec Conseil du trésor du Québec Centre de Recherche en Droit Public Université de Montréal Chaire L. R. Wilson